Municipales : Les Scènes d’Avignon s’engagent contre le Rassemblement National2 minutes de lecture

Publié par TeamPamplemousse le

Dans un communiqué publié ce vendredi 19 juin, le collectif de théâtres avignonnais Les Scènes d’Avignon a affirmé son engagement contre le RN, visant ainsi la candidate investie par le parti pour les municipales à Avignon, Anne-Sophie Rigault.

Elle était arrivée en deuxième position lors du premier tour des municipales le 15 mars dernier. Récoltant 21,53% des voix, elle s’était maintenue pour le second tour. La candidate investie par le Rassemblement National, Anne-Sophie Rigault, est aujourd’hui dans le viseur d’institutions culturelles de la cité papale. Le collectif Les Scènes d’Avignon, composé de nombre de théâtres avignonnais (Théâtre du Balcon, Théâtre des Carmes, Théâtre du Chêne Noir, Théâtre du Chien qui Fume, Théâtre des Halles) a exprimé ses inquiétudes quant à l’éventualité de voir un maire Rassemblement National diriger la ville.

Ainsi, le collectif affirme notamment que “le Rassemblement National n’a de “rassemblant” que le nom”, ajoutant que “cette entité est contraire même à l’esprit d’ouverture républicain qui a fait de de notre pays une des plus grandes terres de liberté, et qui a réussi à unir même imparfaitement, toutes ces richesses dont nous jouissons quotidiennement”.

“L’ordre n’existe que dans la concorde, et c’est la discorde qui nous menace”.

Défendant des valeurs d’ouverture, de solidarité et de partage, le collectif fait également ici l’éloge de la différence et du vivre-ensemble. Il conclut en appelant “tous les citoyens défenseurs de la liberté à faire barrage le 28 juin au Rassemblement National”.

Cet engagement rappelle celui d’Olivier Py, lors des élections municipales de 2014. Le directeur du festival d’Avignon menaçait alors de délocaliser le festival en cas d’élection du candidat soutenu par le FN, Philippe Lottiaux. Ce dernier était alors arrivé en deuxième position lors du second tour, recueillant 35,02% des voix, devant le candidat UMP Bernard Chaussegros (17,50% des voix) et derrière la candidate PS Cécile Helle (47,48% des voix).

Retrouvez le communiqué dans son intégralité ci-dessous :

Nicolas Simon–Altibelli


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *